Gérald ROBERT-TISSOT

Gérald ROBERT-TISSOT / comédien – metteur en scène

Né en 1964 à Genève, il vit à Paris 10 ans et habite à Lyon depuis 20 ans.

Il travaille avec plusieurs metteurs en scène (Richard Brunel, Eric Massé, Guillaume Bailliart, Marion Guerrero, Marie Lamachère, Anne Courel, Colin Rey, Denis Déon, Frédéric Cellé, Philippe Goyard, Géraldine Bénichou, Renaud Lescuyer, Michel Belletante, Nino D’Introna, Philippe Faure, Françoise Coupat, Françoise Maimone etc …) en jouant quelques classiques mais surtout de nombreux contemporains (B. Brecht,M. Aubert, E. Grichkovets, L. Hamelin, S. Levey, S. Bonnard, E. Pallaro, D. Fo, E. Cormann, X. Durringer, M. Pelletier, …).

En 2015, il écrit sa nouvelle création en cours « l’envie de dormir est une odeur ». En lien avec cette création, en 2015-2016, avec Marc-Antoine Granier, il met en place « le rêveur public » cité en début de dossier. Il monte en 2009 le projet « en même temps » d’Evguéni Grichkovets. Il écrit « Le ragaga, gaudriole balnéaire » (création en 1996 à Genève), adapte et met en scène « L’honneur perdu de Katharina Blum » d’Heinrich Böll (création en 1999 à Lyon), coécrit « Tout doit disparaître » (création à Lyon en 2000) ainsi que « La dent du Lézard » (création au Cameroun en 2005). Il co-dirige la compagnie Théâtre D’OUBLE avec Jean-Marc Bailleux et réalise plusieurs spectacles soit comme « fabricant de projets » (auteur, metteur en scène) soit comme simple comédien.

Il apparaît un peu au cinéma et à la télévision. Bande démo

Il prête sa voix pour différents projets de Radio France (Fréquences Noires) enregistrés à Lyon et en Suisse (Radio suisse Romande). Il enregistre pour les Odyssées Sonores deux contes d’Andersen réalisés par Pierre-François Renouf (éditions Eveil et découvertes) et participe à des enregistrements pour l’école de films d’animation La Poudrière à Valence.

Il associe à ses activités de comédien celle de formateur en milieu scolaire et amateur avec la cie Ariadne notamment et faisait partie de La Fabrique, projet initié par Anne Courel à la direction du Théâtre Théo Argence à Saint-Priest (69).

Il participe également à la formation de la Comédie de Valence auprès des étudiants en faculté de lettres modernes L1-L2-L3 et des lycéens en option-théâtre.